Bonjour, bonjour, 

 

Voici (enfin) le dernier article sur notre voyage au Portugal. 

Pour cette avant dernière journée, je m'étais mise en tête d'aller chez le coiffeur ( ce que femme veut...). C'est en allant à Lourihna que je tombe sur le salon de Sonia. Je commence à parler anglais et je vois que Sonia ( la coiffeuse) commençait à paniquer. J'attaque donc en Français ( car bon nombre de Portugais parlent un excellent français ) et là surprise, elle me dit qu'elle est née en France et y a vécu jusqu'à son adolescence en région parisienne avant de venir s'installer au Portugal avec sa sœur qui travaille également au salon. 

S'en suit alors une conversation en français sur la vie au Portugal et la vie en France. C'est là que je me suis rendue compte que nous, les jeunes mamans étions tout de même bien loties en France avec les nombreuses aides sociales auxquelles nous pouvons prétendre. En effet, le Portugal connaît un taux de natalité très faible et la population vieilli de plus en plus. 

Une jeune maman au Portugal touche 100€ de "prime" pour la naissance de son bébé et a droit à 4,6 mois de congé. En France c'est plus de 800€ de prime à la naissance + le congé maternité + le congé parental pour les mamans en cdi dans une entreprise + la prestation d'accueil de jeune enfant ( la PAJE) qui en ce me concerne me rapporte 182€ par mois jusqu'au 3 ans de l'enfant. 

C'est là que je me suis rendue compte qu'on avait énormément de chance au sein de notre pays d'avoir toutes ces aides. Nous avons un taux de natalité des plus élevés. Sonia m'apprend qu'elle élève ses deux filles seule, elle est séparée du papa. Elle travaille plus de 40 heures par semaines ( debout) pour un salaire de misère. J'apprend aussi que le smic au Portugal oscille entre 400 et 600€. 

On échange aussi sur la France, sur ce qui lui manque, comment elle voit sa vie au Portugal etc... 

L'après-midi nous nous rendons dans un endroit qu'il faut absolument aller visiter si l'on se rend au Portugal. Le jardin de la paix ou l'Eden Bouddha. Situé sur la ville de Bombaral, c'est un immense domaine viticole de 35 hectares où sont disposés pleins de statues de Bouddha. 

L'entrée est de 2.5€ sans prendre le petit train qui fait le tour du parc. Il faut bien compter deux heures de balades. C'est une pure merveille. Seul point négatif, il n'y aucuns panneaux explicatifs sur les bouddhas. Ce qui est bien dommage car j'avais appris en Thaïlande par exemple, que la position des mains avait une signification très importante. Pas de bol, le beau temps n'était pas avec nous ce jour là, mais c'est un vrai havre de paix. Les statues sont toutes bien entretenues, immenses et majestueuses. C'est un beau coin pour se ressourcer et/ou faire une balade romantique. 

La fontaine à l'entrée où l'on peut déguster le vin local. Il y avait plein de tortues et de poissons dans l'eau:

~~ Voyage au Portugal ~~ Jour 4 ****

~~ Voyage au Portugal ~~ Jour 4 ****

 

L'entrée du parc : 

~~ Voyage au Portugal ~~ Jour 4 ****

~~ Voyage au Portugal ~~ Jour 4 ****

Le parc compte un étang, immense, peuplé de cygnes et de canards. Dommage que le beau temps n'ai pas été au rendez-vous :

~~ Voyage au Portugal ~~ Jour 4 ****

Le bouddha couché, me ramenant tout de suite à Bangkok dans l'immense palais. Bon celui là est bien sûr plus petit mais il en impose quand même. J'admire la disposition des statues, qui semblent ainsi, veiller en permanence sur le parc et sur ses visiteurs :

~~ Voyage au Portugal ~~ Jour 4 ****

Au détour d'une immense arène, je me suis fait un nouveau copain :

~~ Voyage au Portugal ~~ Jour 4 ****

L'art moderne s'invite aussi dans le parc :

~~ Voyage au Portugal ~~ Jour 4 ****

On trouve aussi bien des statues hindoues, que des bouddhas chinois ou thaï :

~~ Voyage au Portugal ~~ Jour 4 ****

~~ Voyage au Portugal ~~ Jour 4 ****

~~ Voyage au Portugal ~~ Jour 4 ****

~~ Voyage au Portugal ~~ Jour 4 ****

Ce fut une merveille de découvrir cet endroit qui recense énormément de visiteurs chaque année et qui est vraiment un endroit de calme et de paix.

Le site internet du parc :

Le jardin de la paix, l'eden des Bouddhas

 

A bientôt les pamplemousses