Créer mon blog M'identifier

~~ Vie d'insulaire : la difficulté de se loger à Belle-île ~~

Le 26 mars 2015, 15:46 dans Lifestyle 1

                                            Bonjour à vous, 

 

 Et oui, unefilleuneile est de retour. Encore un long moment d'absence mais croyez-moi, je ne me suis pas du tout ennuyée et je cherchais justement un sujet sur Belle-île et uniquement sur Belle-île pour faire mon retour. Car en surfant sur de nombreux blogs à la recherche d'idées, je constate qu'ils se ressemblent tous. On parle de sa vie de maman, de ses enfants, des fringues qu'ils mettent, des dernières séries ou films visionnés bref du superflu. Vous me trouverez peut-être un point prétentieuse à juger le contenu de ces blogs insignifiants, mais je me suis toujours promis d'écrire la vérité et de dire tout ce que je pensais.  Fort heureusement je suis toujours avec plaisir ma copine Florence qui parle avec brio de la Bretagne, il existe donc quelques rares exeptions à la pertinence de la blogosphère. Mais je m'éloigne du sujet initial. Revenons à nos blancs moutons. 

J'avais écrit déjà fin Octobre un article sur les faces cachées de la vie à Belle-île ( comment ça vous ne l'avez pas lu ? Voici le lien : http://unefilleuneile.publicoton.fr/vie-d-insulaire-derriere-le-paradis-444742). Article qui a été partagé et lu de nombreuses fois sur facebook. Par où commencer ? 

 

Par le commencement bien sûr : Il m'arrive souvent qu'on me demande où je vis. Que se soit dans mes rencontres professionnelles ou sur Instagram par exemple. Donc j'explique j'habite Belle-île et la plupart des gens connaissent de nom ou y sont déjà venus. Leurs réactions et somme toute, pour la plupart, toujours la même : " quelle chance d'habiter sur une île, belle-île c'est le paradis..". Bon il m'est aussi déjà  arrivé d'entendre des gens qui ne pourrait pas y vivre à cause du bateau aussi. (Oui il existe toujours des râleurs dans le lot ) bref !

Mais au final, si vous arrivez sur Belle-île avec la ferme intention d'y vivre à l'année et que vous n'y connaissez personne, je le dis honnêtement, c'est mission impossible. Pourquoi ? Car ici, pour se loger, seul le bouche à oreille fonctionne et il vaut mieux disposer d'un réseau influent OU avoir beaucoup d'argent. 

Quand vous regarder sur un site d'annonce de type "le bon coin" seules une deux annonces de locations à l'année apparaissent , les autres étant des chambres d'hôtes ou des locations saisonnières. Studio meublé avec goût des années 70/80 ou appartement pourri et pas isolé remplissent donc la page d'annonce sur Belle-île. Une annonce de maison ou de bel appartement s'y glisse parfois. Et là, le seul conseil que je peux vous donner et de vous ruer sur votre téléphone pour convenir d'une visite le plus rapidement possible. Un bien à louer ( même cher et pourri c'est dire) reste en moyenne 48 à 72 heures (parfois une petite semaine ) en ligne pas plus. Vous appelez le ou la propriétaire qui vous dira qu'il a déjà reçu pleins d'appels et vous pose la fameuse question : " Mais, vous êtes de Belle-île ? ". Et c'est là qu'en ce qui me concerne, j'ai LA meilleure carte à jouer : La famille belliloise.  " Oui je suis la fille à, le fils de, le neveu de, la petite-fille de, la cousine de la femme de...". Et même si le propriétaire vit sur le continent, il connaît forcément une personne de votre entourage. 

Petite anecdote au passage : dans les rares visites de bien à louer que j'ai pu faire, on ne m'a jamais demandé mes bulletins de salaire ou autre. Juste si j'avais de la famille et si je travaillais ici. 

Bref, par contre si vous restez sur le bon coin et que vous cliquez sur la page des locations saisonnières, ce sont pas deux ou trois annonces, mais 10 pages d'annonces de bien à louer pour la saison. Et des maisons à louer pour le saisonnier, il y en a. Des maisons parfois vident toute un été, ou loué une petite semaine ( en même temps, c'est tellement cher). Ces maisons, dont les jeunes bellilois sont à la recherche ne sont hélas absolument pas accessibles pour eux. Ou alors si, mais de septembre à juin. 

Pourtant,la jeunesse belliloise ne manque pas de s'investir pour son île. Que se soit en matière d'associations, d'organisations de festivals, de procréation ( presque 100 élèves dans l'école de Bangor qui est un village de l'île)...

Cette jeunesse îlienne, qui ne parvient pas à se loger se retrouve donc à quitter belle-île, à quitter un rêve et parfois à quitter une partie de sa famille et de son histoire. 

Alors je vous sens à me happer par la manche et me dire " et les logements HLM ? Il n'y en a pas sur Belle-île ? " Alors comment dire. Je vais vous répondre oui, comme dans les principales communes de France. Et les 4 communes belliloises oeuvrent du mieux qu'elles le peuvent en ce sens, je l'avoue. Réhabilitation d'anciens immeubles, achats fonciers pour de la création d'un parc social, sont des projets souvent évoqués en conseils municipaux.  Mais quand à l'attribution de ces logements HLM elle est pour le moins très nébuleuse. J'ai souvent vu des personnes dont le dossier étaient "passé" en avant, ainsi que des couples roulant en audi toute neuve obtenir un logement social en plein coeur de Palais. 

Il y a bien des propriétaires ( pour la plupart insulaires) qui consentent à louer à l'année. Certains louent des bien refaits à neuf, pas trop chers et bien placés ( comme mon appartement actuel, un vrai coup de bol). Mais il y a aussi ( comme partout) des propriétaires louant des maisons absolument pas isolés et/ou à des prix exorbitants et/ou de septembre à juin. 

Des gens qui cherchent des biens à louer j'en connais beaucoup. Il y a un vrai ras le bol d'une certaine partie de la population belliloise à ce sujet. Car en plus de la difficulté à se loger, il existe aussi la difficulté à trouver un emploi à l'année, à se nourrir ( oui car les méchants patrons de supermarchés, se lâchent sur la marge des produits) et à faire de l'essence aussi. 1.05€ le litre de gasoil sur le continent, 1.50€ ici... De quoi en refroidir plus d'un. Un exemple ? Une baguette à Leclerc sur le continent est à 0.70ct. Ici elle est à 1,20€ dans une grande surface insulaire.  Donc non, je persiste à dire que je ne vis pas dans un petit coin de paradis. Je vis sur un territoire où toute la population est prise pour une imbécile. 

On en reparle prochainement ? 

 

Bisous, bisous, 

 

Une fille une île

Quelles résolutions pour 2015 ?

Le 4 janvier 2015, 18:23 dans Lifestyle 0

Hello, Hello, 

 

Oui me revoilà, derrière l'écran, mains au clavier, prête à vous bombarder d'articles... Il faut dire que je n'avais pas écrit sur le blog depuis au moins deux mois. Pas l'envie, pas d'inspirations.. Donc je n'ai point forcé les choses et ce renouveau d'écriture me fait du bien.

Evidemment, j'ai fêté comme beaucoup d'entre vous, la nouvelle année. Et bien entendu, revient encore et toujours telle un boomerang lancé avec force, la fameuse question " et toi, quelles sont tes résolutions pour 2015 ?". J'ai toujours été gênée par cette question. Pourquoi attendre la fin de l'année pour changer ? Pour prendre des nouvelles initiatives ou pour perdre une habitude ? Comme si on arrivait à l'échéance d'un contrat avec sa propre existence, le 1er Janvier est toujours synonyme de renouveau, de changements. Pourtant, j'essaye d'appliquer du renouveau tout les jours dans ma vie. Je n'attend pas le  début de l'année pour prendre de nouvelles initiatives ou une décision majeure. 

Bon allez, je vous vois venir avec vos sourcils levés et vos lèvres pincées : " rooooo mais celle là faut toujours qu'elle ne fasse pas comme tout le monde !" Et oui j'ai toujours eu un côté indépendant et marginal, anti "moutons". MAIS j'ai quand même réfléchi à une liste de choses que j'aimerai faire en 2015 et j'en ai lu beaucoup sur les autres blogs. Je préfère de loins l'idée de " liste à projets pour 2015" que " résolutions 2015".  Car avoir des projets, des envies, des idées, voilà ce qui contribuent au mieux à l'amélioration de notre quotidien. De même, je profite pour vous exprimer un point cynique : Les gens qui me souhaitent " meilleurs voeux, pleins de belles choses pour 2015" en envoyant un sms ( qu'ils ont auparavant envoyé à tout leurs contacts d'iphone), s'il vous plaît, ne comptez pas sur moi pour vous répondre. Parce que cette phrase est tout simplement dénuée de sentiments et de réels intérêts, c'est juste une formule de politesse des plus banales et il n'y a rien de plus insultants de recevoir un texto dont on sait d'avance qu'il a été envoyé à une quarantaine d'autres personnes. Par contre je remercie chaleureusement les gens qui ont pris la peine d'envoyer un sms ou un mail "personnalisé" me souhaitant à MOI personnellement ( oulalala quelle égoïste) une belle année ainsi qu'à ma fille, mon chéri, mes chats,mes chevaux, mon banquier, mes rouleaux de PQ ( oups je m'égare..). 

Bref, voici ma petite liste à moi pour 2015 que j'ai débuté en 2014,2013, 2012... : 

- Aller à un concert  

- Aller en Irlande 

- Etre encore plus à l'écoute des problèmes existentiels de mon entourage ( bon promis j'arrête d'être cynique, c'était la dernière fois)

- Répondre à tout les sms ( sauf ceux de la nouvelle année vous l'aurez compris)

- Essayer d'avoir un peu de sous pour les soldes ( je n'ai jamais de ronds à cette période c'est fou non ? )

- Essayer d'arrêter de me dévaloriser sans cesse ( mais ouiiiiiiiiiiiiiiiii ils sont jolis mes bourrelets)

- Se désintoxiquer de facebook/instagram

- Lui dire plus souvent je t'aime ( quelle romantique )

- Je continue l'espionnage de mes voisins ( c'est si distrayant )

- Je poursuis la chorale, m'investit dans le théâtre et poursuit une activité bénévole

- Je passe plus de temps avec les chevaux, cheveux aux vents sur la plage ( comment ça, ça fait cliché ?)

- J'essaye de ne pas (plus) attendre trop des gens 

- J'arrête de tout remettre à demain ( je l'ai dit hier )

-  J'essaye ( oulalalala ça va être le plus dur ) de tout critiquer 

- Je me lance de l'écriture et bien sérieusement 

- Je rêve encore et toujours d'ouvrir ma librairie 

- J'essaye de modérer ma folie pour Hello Kitty 

Et tellement d'autres choses encore !

Bref, malgré tout ça, j'espère que la plupart d'entre vous passeront une douce année 2015 !

 

 

Une fille une île 

Pourquoi je ne regarde pas "Baby-Boom"

Le 30 octobre 2014, 17:38 dans Famille 0

    Hello, Hello, 

 

Un petit article " polémique" aujourd'hui. L'idée de cet article m'est venu après une conversation des plus banales avec une amie sur tout et rien. On en vient à parler télé et là mes nerfs se crispent. Parce que je ne suis pas une addicted à la télévision. Je la méprise, je la réfute,je la maudit... J'évite dès que possible de la regarder même si un petit quart d'heure devant les infos peut de temps en temps s'incruster dans mon quotidien.

Bref, elle me sort alors toute guillerette " au fait tu as vu le dernier épisode de Baby-Boom hier soir ?". En temps normal je suis plutôt du genre à garder mes nerfs et à ne pas trop exprimer mon opinion. Mais là, je suis partie dans un monologue, la pauvre, je crois qu'elle ne s'attendait pas à ça. 

Oui parce que "Baby Boom'' je ne peux pas. Ou plutôt je ne peux plus.  Parce que j'ai (jadis) regardé cette émission en replay comme tout le monde. Quand j'étais enceinte. Parce que j'avais de la curiosité à regarder comment se passait un accouchement. Parce que c'était quelque chose d'inconnu et qui m'angoissait un peu. 

Aujourd'hui je ne peux plus regarder cette émission car j'estime connaître le sujet, même si j'ai eu un accouchement express et sans problèmes particuliers. 

Avec du recul, je trouve cette émission pleine de voyeurisme. Je trouve cela dommage que des familles acceptent de se faire filmer, sans aucunes intimités, lors de ce moment magique et tellement personnel. 

Puis TF1 tourne ça à sa sauce, c'est à dire comme de la télé réalité. 

Pour moi, je trouve ça tellement plus enrichissant de regarder des films-documentaires comme " le Premier Cri". Ce film a été réalisé aux quatre coins du monde avec des accouchements de femmes venant des endroits les plus reculés au monde (Amazonie, Niger, Canada chez des hippies, mais aussi dans des endroits hyper industrialisés où les accouchement s'enchaînent comme dans les usines, comme au Japon). Là est toute la beauté d'un accouchement puisqu'il est vu sous différents angles, parfois dans des conditions extrèmes. 

Baby-Boom n'est qu'une pâle immitation de ce que peut réellement refléter le miracle de la naissance. Je ne juge pas mes nombreuses copines qui regardent cette émission. C'est toujours moins pire que de regarder Secret Story. 

"C'est Secret Story à la maternité, ça me débecte complètement de jouer ainsi sur la naissance, la vie, la mort de personnes réelles, de bébés qui n'ont pas donné leur avis sur le fait d'être filmé au moment où ils naissent - et pour cause !! Je trouve ça irrespectueux, on est en plein dans la génération du on montre tout, on n'a plus aucun anonymat ni aucune intimité.... je trouve ça terrible !" Sources-forum Doctissimo.

Je trouve cela juste navrant ce voyeurisme, ce besoin de suivre chaque semaine, l'intimité la plus profonde de ces familles...Mettez vous dans l'esprit que TF1 a besoin de faire de l'audimat et donc parfois de mettre du "trash" avec des accouchements difficiles. De plus cette émission véhicule l'image d'un accouchement qui doit forcément être médicalisé. Alors que des femmes ( et je reviens sur le film " Le premier Cri) accouchent seules, et ce, depuis des millénaires....

Pourquoi ne pas mettre des caméras H24 dans une unité de réanimation en pédiatrie par exemple dans ce cas ? Ou dans les services où les patients sont en phase terminale ? Je vois bien le titre que pourrais donner TF1 : Si vous pensez qu'il mourra d'ici 2 jours, taper 1 ! 

Allez, je sens que ça bouillonne sous le clavier, j'arrête donc là pour aujourd'hui !

Et vous, qu'en pensez-vous ? 

 

 

Voir la suite ≫